top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurK

27 Février 2021, What's next? Has the time of persecution come?

Dernière mise à jour : 23 mars 2021


Le 27 Février 2021, le peuple martiniquais s'est levé et a dit d'une seule voix qu'il exige la justice. Il exige, il ne la quémande pas ni ne la demande!, il exige et c'était d'autant plus criant que flottaient partout des drapeaux RVN, symboles s'il en fallait de l'identité assumée, revendiquée et affirmée.


Oui mais voilà, l'éveil collectif, le sentiment d'unité retrouvée autour d'une même cause, l'émulation collective semble déplaire à certains.


Et on assiste, moins de 4 jours après cette communion du peuple martiniquais, sur tous les territoires colonisés environnants, à des actes d'intimidation quasi-synchronisés.

Jay, Alexane, Lulu, Volkan, Kevin, Mona, en Martinique. Yvane, Stéphane, Gilles, Richard en Guyane.


Dans notre histoire récente de territoires colonisés, ces pratiques d'intimidation, de judiciarisation extrême sont habituelles.

J'ai en mémoire l'affaire de l'O.J.A.M. où des jeunes martiniquais qui n'en pouvaient plus des injustices du système colonial, de la pauvreté dans laquelle on maintenait les-leurs, ont osé proclamer "le droit des Martiniquais de diriger leurs propres affaires" .

Pour avoir affirmer cela, ils ont été emprisonnés et déportés !!

(plus d'infos ici )


58 ans plus tard, l'histoire se répète et, des similitudes dans les méthodes de criminalisation des militants par l'état sont visibles...


58 ans plus tard, si ce dernier peut continuer d'intimider et de criminaliser des militants, les réseaux sociaux existent désormais, et jouent un rôle de vigies qui nous permettent d'assister en quasi-temps réel aux injustices quotidiennes vécues dans nos territoires colonisés.


Si le temps de la persécution est à nouveau là, elle ne se fait désormais plus dans l'ombre et en toute impunité.


WE SEE YOU


De quoi sont-ils accusés exactement?

D'avoir ôté de nos vues des symboles ou représentations coloniales?


58 ans depuis l'OJAM qui déclamait un manifeste et, désormais, des actes posés...

moi c'est tout ce que j'en retiens.


Car s'il n'est pas venu à l'esprit de l'oppresseur de décoloniser nos espaces, 75 ans après la départementalisation, 75 ans!!!! (d'ailleurs, pourquoi l'aurait-il fait?)


S'il n'est pas venu à l'esprit de cette nouvelle génération d'hommes et de femmes politiques représentants du peuple (tous ceux arrivés après Césaire, Darsières), d'insuffler dignité et fierté à notre peuple, après plus d'une vingtaine d'années de statu quo sur ces problématiques identitaires qui s'exacerbent avec les problématiques sociales.


Des jeunes martiniquais ont pris les choses en main.


Plus l'état continuera sa justice a deux vitesses, plus nous parlerons!


Nous parlerons, nous dénoncerons: "Chlordecone", pas de condamnations pour nos bourreaux en 15 ans mais des jeunes gardés à vue, condamnés!


Nous parlerons, nous crierons : "Chlordecone", pas d'hôpitaux pour se soigner décemment! mais des compagnies de CRS pour mater les nègres!


Nous parlerons, nous revendiquerons: "Chlordecone", Dépolluez nos terres! Rendez-nous les terres!


Nous parlerons, nous parlerons, nous parlerons!


Mais un jour viendra où nous ne parlerons plus, parce que le temps de la parole sera passé.


Et ce jour là ....


J'ai en tête ce proverbe mexicain "Ils ont essayé de nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines"


#NouSéWoujVèNwè ❤️💚🖤










159 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

#CTM2021 1er tour ✔

Vox Populi Vox Déi. 4 listes sont au 2eme tour en Martinique : Serge Letchimy AMJ JP Nilor Catherine Conconne Mes aïeux! que des anciens en politique... les mentors et leurs ex bras droit, autant dire

bottom of page