top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurK

Team #NoPitji

Dernière mise à jour : 1 août 2021


Depuis quelques jours tout s’emballe, ce virus avec lequel bon gré malgré nous vivions a muté, le variant Delta est désormais craint comme satan.

Il est craint au point que désormais on nous impose un passe sanitaire et on nous « encourage » à nous faire piquer.


Une injection, oui, pourquoi pas?

Après tout on est tous vaccinés avec quelque chose.

Mais une injection qui ne vous empêchera ni de tomber malade, ni d’être contagieux….


Euuuhh ben là moi je passe mon tour.


Et j’assume de le dire n’en déplaise a Mme la sénatrice ou au président des français.


Et comme si ça ne suffisait pas il faudrait piquer mes enfants aussi avec cette thérapie pour laquelle on a aucun recul, qui me garantit que dans 5 ans, 10 ans, 15 ans ils ne développerons pas une maladie, ou des troubles liés a ça? PERSONNE!!! Au contraire, on nous dit que ni les états, ni les labos ne pourront être tenus responsables des impacts des effets secondaires.


Donc on récapitule,

Une thérapie qui n’empêche pas de déclarer la maladie, ni de la transmettre..

Une thérapie qui dit-on protège des formes graves à plus de 90% (du Covid-19 Alpha) sans aucune garantie qu’elle fonctionne pour ses variants futurs .

Une thérapie encore en phase de recueil de données, qui dispose d’une autorisation temporaire de mise sur le marché.


Et cerise sur le gâteau, alors que cette thérapie n’empêche pas d’être contaminant ou malade, ceux qui l’ont prise complètement peuvent se déplacer librement , aller au restaurant etc…en opposition à ceux qui ne l’ont pas prise qui peuvent également contaminer et être malade.


Bref, en l’écrivant je trouve tout cela encore plus incohérent.


Alors pourquoi je donnerai un blanc seing aux laboratoires, au gouvernement, pour tester cette thérapie sur moi?

Ne suis-je pas suffisamment malade du Chlordécone, de la brume de sable, des gaz émanant des sargasses, de la pollution pour rajouter à nouveau une nouvelle inconnue sur ma santé?

Parce que soyons clairs, quand je souffre le martyre de mon endométriose, ou quand je m’étouffe de l’air pollué martiniquais, le gouvernement ne fait rien pour m’accompagner (aucune structure de santé digne de ce nom, pas de spécialistes pour me prendre en charge).

Alors, quand les effets secondaires de ce truc commenceront à poindre, je sais déjà que je ne pourrai pas non plus compter sur leur pseudo-bienveillance qui n’en est pas.


Un passe sanitaire pour les manants mais pas pour les députés, une vaccination obligatoire pour les soignants mais pas pour les policiers…


Que d’incohérence.


Alors oui, il y a un virus, qui dékale les gens, et les tue parfois…oui mais il y a aussi le cancer, la dengue, et elle est où leur bienveillance pour ces maladies?


Pour le traitement des troubles neurologiques de mes enfants, elle est où la bienveillance quand il n’y a qu’un seul neuropédiatre sur l’ile et qu’il faut attendre 4 ans pour obtenir un rdv?


Arrêtons cette hypocrisie, et dites nous clairement les choses, car ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement disait Boileau.

Force est de constater que tala yo pa ka konsivwèy bien, tout est flou et obscur et moi je m’abstiens, je n’ai plus confiance ni dans les autorités sanitaires, ni dans les autorités politiques, je veux des preuves désormais eu égard a ma santé.

Man pa bizwen alé restaurant ni an sent komersial!


Fool me once shame on you, Fool me twice shame on me…



127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vox Populi Vox Déi

L'ère AMJ est derrière nous et j'en suis grandement soulagée. Un nouveau chapitre de notre CTM démarre avec Serge Letchimy et ses élus. Si je n'étais pas fan de lui en tant que tête de liste j'avoue a

Comments


bottom of page